S'inscrire

Inscription Newsletter


ListeConférences

Radio Medecine Douce

Interview




s hassine
Sophie HASSINE

Sophromagnétiseur
2A rue du Patronnage
67610 La Wantzenau
03.88.96.21.46
06.47.39.71.14
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


J’ai fait la connaissance de Sophie HASSINE lors du salon Bien-être et Développement personnel de l’année dernière et j’ai été interpellée par le nom de sa technique : le sophromagnétisme.

Je connais la sophrologie, technique de relaxation et le magnétisme, l’énergie qui nous enveloppe. C’est bien ça ? Vous alliez les 2. Pouvez-vous nous en dire plus ?
Qu’est ce que le sophromagnétisme ?

Le sophromagnétisme n’est pas la sophrologie associée au magnétisme. Le sophromagnétisme va être le magnétisme sous toutes ses formes : force de la pensée, imposition des mains, visualisation etc…associé à tous les états de relaxation. C’est ce qu’on appelle les états sophroniques d’où sophro de sophrosine.

Le sophomagnétisme est une méthode créée par Charly Samson en 1980. Le nom et la méthode ont été déposés à l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle).
Pour fonder sa méthode, Charly Samson s’est basé sur les études de Anton Messmer, médecin du 18ème siècle.

A qui s’adresse cette technique ?
A tout le monde. C’est une technique complète qui s’adresse aussi bien aux hommes, aux animaux qu’au règne végétal.


Quelle est la part de participation de la personne qui reçoit le soin ?
J’amène une aide à la personne mais je ne peux pas faire le travail à sa place. Je lui donne des outils pour l’aider, à elle de les appliquer. Mon rôle n’est pas de les prendre en charge, mon rôle est de les aider à se prendre en charge.
Parfois ils confondent aide et miracle. Ils pensent venir chercher une solution toute prête alors que c’est un soutien que je leur apporte pour les mener à la solution de leur problème.


Pour quelle genre de problématique les personnes viennent elles vous voir ?
Ils ne sont pas obligés d’avoir une problématique. Ils peuvent venir me voir pour se faire du bien tout simplement. Ce sera alors une séance de relaxation.

Le sophromagnétisme peut améliorer les états physiques ou les états psychiques, tels que la dépression, le manque de confiance en soi, etc…
Souvent la douleur physique m’amène à m’intéresser à l’aspect émotionnel ou psychique de la personne.


Comment se passe une séance ?
J’accueille la personne dans un esprit d’ouverture et de disponibilité.
Ensuite, il y a un échange verbal où la personne m’expose les raisons pour lesquelles elle vient me voir. Cet échange dure 30 minutes environ. Il me permet d’évaluer les besoins de la personne et de définir ainsi les outils à mettre en place. Je m’adapte en fonction des besoins exprimés.

Pour les maux physiques je commence par  une séance de magnétisme, puis je mets la personne dans un état de relaxation. Si elle souhaite approfondir le travail, je peux instaurer un dialogue avec l’inconscient de la personne.

Pour les maux psychiques, je mets tout de suite la personne en état sophronique et le dialogue avec l’inconscient commence. Je pose des questions et pour l’aider à avoir des réponses, je lui propose des techniques de visualisation. L’interprétation du dialogue est symbolique.

Enfin, il y a la simple relaxation où la personne est uniquement en état sophronique toujours par des moyens de visualisation et des suggestions.

A l’issue d’une séance, il y a toujours une explication sur les interprétations symboliques faites en séance.

Une séance de relaxation dure de 45mn à 1h. Une séance de sophromagnétisme dure 1h30.


Plusieurs séances sont-elles nécessaires ?
Cela dépend des personnes. Certaines personnes peuvent être soulagées de maux physiques en une séance, mais si elles souhaitent traiter la cause du mal, plusieurs séances peuvent être nécessaires.
Pour accompagner une dépression et sentir un mieux-être, il faut compter 4 à 5 séances mais chaque personne est vraiment différente.
Je ne donne pas systématiquement un nouveau rendez-vous à l’issue d’une séance. Je laisse le temps à la personne de ressentir les effets et ensuite la liberté de me recontacter pour poursuivre le travail.


Sur votre site Internet, vous arborez fièrement votre diplôme au côté de Charly Samson.
Qui est-il ?
Charly Samson est le créateur du sophromagnétisme et c’est un grand humaniste. C’est lui qui a fondé la première “Université du Temps Présent à Montpellier. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages ésotériques dont “Le guide pratique du magnétisme et du sophromagnétisme“. Je cite ce livre car il m’a ouvert des portes et m’a fait comprendre que chacun de nous a la capacité à développer son magnétisme et, j’insiste, ce n’est pas un don. Je me suis formée auprès de lui.


Comment l’avez-vous rencontré ?
Grâce au livre que j’ai cité. Je l’ai contacté et je me suis inscrite à ses stages ; stages qu’il dispense toujours dans le sud de la France. Il a toujours cherché à faire le lien entre la science et le domaine ésotérique afin d’en démontrer la véracité.


De quand date votre diplôme ?
Mon diplôme de sophromagnétiseur date de 2010 et mon diplôme de formateur date de 2011.
J’exerce en fait depuis 2010.


De quelle école ou fédération êtes-vous issue ?
Je suis issue de l’école de Charly Samson et il existe l’association nationale des sophromagnétiseurs (ADS) qui regroupe tous les sophromagnétiseurs diplômés. Sans mes diplômes, je ne pourrais pas exercer.


Avez-vous suivi d’autres formations ? Si oui lesquelles ?
J’ai suivi la formation sur la maîtrise dynamique du mental avec Charly Samson. J’ai également étudié la numérologie, outil complémentaire que j’utilise toujours   en sophromagnétisme. Cela me permet de prendre connaissance des vibrations de la personne. Je ne m’en sers pas pour la juger.
J’ai également suivi une formation sur le tarot avec Kamina Brochka et Charly Samson.
Je me sers uniquement du tarot en séance de groupe. Je tire la carte du groupe et cela me donne des indications sur l’énergie générale du groupe.
Je suis venue au tarot essentiellement pour travailler le côté symbolique.


Vous êtes aussi formatrice. Que proposez-vous ? Des formations sur le long terme qui permettent d’être sophromagnétiseur ? Ou uniquement des stages d’un week-end qui permettent plutôt à chacun d’entre nous de développer ses capacités ?
Je propose des formations suivies qui se déroulent sur 3 week-ends. Les 3 week-ends sont espacés d’un mois environ pour permettre d’appliquer ce qui a été vu et laisser le temps aux personnes de revenir avec des questions, car il y en a forcément.

A l’issu des 3 week-ends, elles obtiennent un certificat de participation mais cela ne leur donne pas la possibilité de se présenter à l’examen pour obtenir le diplôme.

Le cursus que j’ai suivi et que je propose est le suivant :
-    1er stage de 3 week-ends espacé d’1 mois. Ce premier stage permet aux participants de travailler sur eux-mêmes, de développer leurs facultés.
-    2ème stage de 3 week-ends. Il permet de se concentrer sur les autres et du travail qu’on va réaliser sur autrui. On va mettre ses connaissances au bénéfice des autres.
-    Et enfin le stage sur la maîtrise dynamique du mental en 1 week-end.

Il y a 3 stages. La symbolique du 3, c’est la réalisation.

Vous proposez des séances de relaxation. En quoi ça consiste ?
Peut-on refaire ce genre de séance seul chez soi ? Peut-on vous enregistrer durant vos séances ?
On peut refaire les séances de relaxation chez soi mais on ne peut pas m’enregistrer car chaque séance est personnalisée en fonction des besoins de la personne exprimés au moment où elle vient me voir.

Je propose des séances de groupe le samedi. Ce sont des séances de relaxation et de méditation guidées.

Fin mars, je proposerai de la zoothérapie. Cela consiste à mettre des personnes en relation avec des animaux et essentiellement le cheval afin de favoriser l’éveil des sens.
Je le ferais en collaboration avec une zoo-thérapeute à Strasbourg. Il existe une association de zoothérapie à Colmar.


Qu’est-ce que le magnétisme à distance ? Ses effets ?
Comment cela se passe ?
Je fais uniquement du magnétisme à distance pour la personne qui me le demande et pas pour une tierce personne. On peut aussi me solliciter pour soulager des maux psychiques mais je le fais surtout  pour des maux physiques. Ce sera plutôt une aide ponctuelle.
J’envoie du magnétisme toujours par les mêmes techniques de visualisation en utilisant les ondes de formes : la pyramide et le décagone.


Comment êtes vous venue au sophromagnétisme ? Et pourquoi cette technique et pas une autre ?
Le point de départ a été un mal-être professionnel suivi d’une dépression.
Mon compagnon m’a offert le livre de Charly et cela a été le déclic. J’ai rencontré Charly et il a su répondre aux questions que je me posais et sur ce que je ressentais. Cela m’a beaucoup rassuré et donné confiance.


Qu’est ce que l’université du temps présent ?
L’UTP est une association dont je suis la présidente et elle a pour but de faire connaître le sophromagnétisme et organise des manifestations culturelles dans les domaines de la parapsychologie, de l’ésotérisme des sciences parallèles de la spiritualité, du symbolisme, etc....
Les intervenants peuvent venir de la France entière.
Actuellement, nous sommes 15 membres adhérents. Je vous invite à consulter le site : http://www.utp-strasbourg.com


Que faites-vous pour votre bien-être. Quelle est votre hygiène de vie ?
Je médite tous les jours. Je fais du cheval et je me promène dans la nature. Cela contribue à mon équilibre.


Avez-vous une belle histoire à nous raconter ?
De belles histoires, il y en a beaucoup. Celles qui me touchent le plus, c’est quand je travaille avec des femmes enceintes. Je ressens deux énergies dans un seul corps. Un lien se crée avec le bébé et quand je rends visite à la maternité, j’ai l’impression que le bébé me reconnaît.


Quelles sont vos passions en dehors de votre métier ?
J’adore les animaux. J’aime passer du temps avec eux. Je consacre beaucoup de temps à la lecture, toujours dans le domaine du bien-être et du développement personnel.


Vous proposez un galet. A quoi sert-il ? Comment il fonctionne ? Où doit-on le placer ?
C’est un galet que je récupère au bord de la mer après chaque équinoxe. Ils sont donc nettoyés et purifiés naturellement de toutes vibrations.
Je magnétise le galet en lui donnant une intention. Le galet ne se décharge jamais. Il rayonne à 100 mètres environ.
On peut l’utiliser pour la confiance en soi, pour les problèmes de sommeil, les maux de tête, les problèmes de concentration, etc…
Quand on en n’a plus besoin, on le rend à la nature. On le jette dans une rivière par exemple. Je ne pourrai pas grâce au galet vous rendre riche ou faire revenir l’être aimé. Les demandes doivent restées légitimes et raisonnables.


Pour finir, Sophie quelle est votre définition du bonheur ?
Il ne faut pas grand-chose. Une vie sans problèmes n’existe pas alors tant qu’on a un minimum d’amour pour soi et pour les autres, cela suffit.


Interview réalisée par Isabelle Marquis (Mars 2012)