S'inscrire

Si vous souhaitez recevoir la newsletter, inscrivez-vous ci-dessous.


Evénements Interwell


A ne pas manquer:

Formation "Access Bar"

Le 15 Juin 2014

A Strasbourg

Avec Isabelle GIORGI

Pour + d'infos:

Tél. 06 60 18 64 02

Radio Medecine Douce

Interview





nadine jockers
Nadine JOCKERS-BACH

AUX PORTES DE GAÏA
6, rue du 18 Novembre
67190 MUTZIG
03.88.62.36.31 Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
http://www.auxportesdegaia.fr



En novembre 2011 à Mutzig, le centre Aux Portes de Gaïa accueillait les reliques de Bouddha. On n’imaginait pas un tel évènement dans la vallée de la Bruche. Ce fut mon premier contact avec ce centre spirituel. J’ai ensuite rencontré Nadine Bach-Jockers, directrice du centre,  pour un moment de détente : une réflexologie plantaire. Son approche du massage, approche toute en douceur, fait disparaître tensions et nœuds. Je suis repartie légère avec la pleine conscience de mes pieds. Si le dos nous porte, n’oublions pas que nos pieds nous supportent et ils méritent largement toute notre attention. Un proverbe dit « souris à la vie et la vie te sourira », moi j’ai envie de dire « souris à tes pieds et tes pieds te souriront...si tu sais prends soin d’eux, ils te le rendront… ».

Nadine, vous êtes installée à Mutzig au 6 rue du 18 novembre. Vous y avez accueilli les reliques de Bouddha. Est-ce un centre spirituel ? N’était-ce pas d’abord un magasin. Vous transformez ce lieu pour l’agrandir et proposer de nouvelles activités ? Depuis quand est-il ouvert ?
 J’ai ouvert en avril 2011. Au départ, c’était un magasin bio avec une salle de méditation où je pratiquais également tous les soins bio (massages bien-être, soins esthétiques, etc…)
Maintenant c’est un centre spirituel mais pas dans le sens où c’est un lieu de culte, mais le bouddhisme est ma philosophie de vie.
J’ai entrepris des travaux car j’avais beaucoup de demandes pour dispenser des formations et je manquais de place. J’ai donc décidé d’agrandir le lieu au détriment du magasin.

Aujourd’hui, le centre dispose de 4 espaces : une salle de pratique qui est aussi la salle de méditation, la salle de théorie, l’espace massage et l’espace repos et tisanière.

La salle de pratique permet d’accueillir les ateliers et stages proposés au centre, tels que la sophrologie, la relaxation, le yoga, les massages, etc…
Cette salle sert également de salle de méditation.

La salle de théorie est prévue pour les cours théoriques lors des formations et une bibliothèque est mise à disposition.

L’espace massage est spécialement aménagé pour les massages relaxation tels que :
-    massages sensitif (c’est un mélange de diverses techniques adaptées en fonction des besoins de la personne)
-    réflexologie plantaire ou thaï
-    shiatsu
-    massages tibétain bol chantant


Quelles sont les formations que vous dispensez ?
Je propose des initiations et des ateliers pour les particuliers. Ils peuvent avoir lieu en semaine ou le week-end. Le calendrier est disponible sur mon site  http://www.auxportesdegaia.fr
Certaines de ces formations sont certifiantes, comme la formation « massage californien », « amma assis » ou massage « tibétain aux bols chantants ».

Je fais également appel à des intervenants extérieurs pour les formations certifiantes telles que le « massage ayurvédique », l’ « aromathérapie », la « relaxation coréenne », etc….

A partir de septembre, des cours de cuisine ayurvédique et végétarienne seront proposés le week-end  et en Octobre un cursus de réflexologie « Réfléxologue » ouvrira au centre. Nous serons deux réflexologues a y dispenser nos cours et les formations se feront sur 2 ans, à raison d’un week-end par mois.

C’est un lieu que vous mettez à disposition d’autres thérapeutes ?
Je travaille avec des formateurs indépendants qui par contrat dispensent leurs cours au centre.


Comment êtes-vous venue à faire ce que vous faites ?
Pendant plusieurs années, j’ai été secrétaire et suite à ma demande de licenciement, j’ai souhaité me reconvertir professionnellement.
En  un an, j’ai fait un CAP d’esthéticienne. Puis, j’ai immédiatement créé mon entreprise en commençant par travailler à domicile. Comme je disposais de beaucoup de temps, je l’ai mis à profit pour suivre plusieurs formations sur les massages bien-être et la relaxation, et petit à petit en voyant les bienfaits, je me suis rapidement orientée vers les massages thérapeutiques.


Quelles sont vos formations ?
J’ai suivi pendant 2 ans une formation de réflexologie à l’école Reflexo33 à Bordeaux - http://reflexo33.free.fr/.
Depuis décembre 2011, je me forme au shiatsu avec Pierre Clavreux - http://www.kiyindo-shiatsu.com/pierre-clavreux -  C’est une formation sur 4 ans.

Mais, je suis principalement praticienne en massages de relaxation.


Vous proposez des formations certifiantes. Etes-vous habilitée ?
Mon centre est affilié à la Fédération Française de Massages Traditionnels de Relaxation, la FFMTR - http://www.ffmtr.fr/
Actuellement, j’attends mon numéro d’agrément délivré par la Préfecture du Bas-Rhin qui permettra la prise en charge des formations dans le cadre d’un DIF (Droit Individuel à la Formation) ou d’un CIF (Congé Individuel à la Formation) par exemple.


Est-ce qu’une personne ayant suivi une formation certifiante d’un week-end peut pratiquer ?
Non. Pour pouvoir pratiquer, une pratique personnelle de 20h est obligatoire et elle est suivie d’un examen théorique et pratique. C’est seulement à l’issu de ce cursus que l’élève est certifié et peut ensuite exercer.


Vous êtes partie en Thaïlande. Etait-ce pour vous former ?
Dans un premier temps, j’avais surtout besoin de me ressourcer. Je suis restée 15 jours dans un centre de méditation où je pratiquais de la méditation et diverses techniques de relaxation. J’ai effectivement pratiqué le massage mais ce n’était pas dans le but de me former.


Quel est le plus beau retour que vous ayez eu suite à un soin ?
J’ai un client que je vois quasiment toutes les semaines et ce depuis 4 ans. Je suis d’une part, très touchée par sa fidélité et d’autre part je suis touchée lorsqu’il partage son ressenti. C’est toujours très positif…la preuve, il vient depuis 4 ans !


Que faites-vous pour votre bien-être ? Masser, c’est donner mais que faites-vous pour recevoir ?
Je me fais aussi masser et j’aime surtout partir à la découverte d’autres techniques.

Quelles sont vos passions en dehors de votre métier ?
J’aime le bricolage, la peinture. En fait, je suis très manuelle…pour une praticienne du massage, ce serait un comble de ne pas l’être !
J’aime la randonnée et me retrouver au contact de la nature.


Quelle est votre définition du bonheur ?
Le bonheur, c’est être bien dans ce qu’on fait et s’entourer des ‘bonnes’ personnes avec qui on partage notre temps. On devrait dans la mesure du possible ne pas se forcer et se laisser guider par ce qui nous porte.


Interview réalisée par Isabelle Marquis (Mai 2012)