S'inscrire

Inscription Newsletter


ListeConférences

Radio Medecine Douce

Interview




emeline hubert
Emeline Hubert

Psychologue, psychopraticienne
1, rue Sainte-Cécile
67100 Strasbourg Neudorf
Tél. : 06 84 48 92 36
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.



Ayant déjà pratiqué le Jeu de la Transformation, c’est tout naturellement que j’ai voulu rencontrer Emeline Hubert qui lors du  salon Bien-être et Développement Personnel de l’année dernière a proposé un atelier sur ce jeu.
 
Vous êtes psychologue et psycho praticienne et sur votre site actuel, vous énumérez vos outils tels que la psychologie, la psycho généalogie, les techniques d’Ecoute ton Corps, l’art thérapie et la relaxation.
Votre site Internet sera progressivement mis à jour à partir du 1er mars et vous parlerez du Jeu de la Transformation ®.


Pour quelles raisons vient-on vous voir ?

Principalement pour travailler la confiance et l’estime de soi.  Je travaille aussi sur les différents stress et les angoisses. Mon domaine d’intervention est assez large, par exemple, prochainement, je recevrai un couple qui souhaite travailler au niveau relationnel.

Votre technique est basée sur la parole, le dialogue ?
Oui, essentiellement. Le travail est basé sur l’échange. Quand je reçois en consultation, je travaille essentiellement avec les outils d’Ecoute ton corps.

A partir d’une problématique exposée, mon travail consiste dans un premier temps à déterminer comment la personne vit son problème ou sa difficulté pour pouvoir faire les liens avec une ou plusieurs blessures plus profondes.
En général, les blessures identifiées sont toujours en lien avec des évènements vécus dans l’enfance. Ma démarche consiste ensuite à travailler sur et avec l’"enfant intérieur" de manière à distinguer que la blessure ressentie appartient majoritairement à l’enfant. C’est tout un travail de réconciliation avec soi-même.


Comment se réconcilie-t-on avec soi-même ?

Tout d’abord par l’amour de soi et il y a selon moi 3 étapes :
•    1ère étape : Je conscientise. Je suis acteur de ma vie.
•    2ème étape : J’accepte. L’acceptation ce n’est pas forcément être d’accord mais c’est se rendre compte que ce que l’on a mis en place, même si c’est insatisfaisant, c’est par amour pour nous.
•    3ème étape : Prendre la responsabilité de sa vie et choisir la voie qu’on souhaite vraiment. Agir par amour véritable pour soi et non pas par peur.


Quels sont vos outils ?
J’utilise essentiellement des outils de l’école Ecoute Ton Corps.
Je me sers des relaxations guidées et de la technique du dialogue intérieur. C’est un dialogue que je mène pour favoriser l’échange et la réconciliation entre la personne et ce qui la bloque par rapport à ce qu’elle désire.

Je dispose aussi d’un questionnaire pour pouvoir faire des liens entre ce qui est vécu dans l’instant et ce qui a été vécu dans l’enfance. J’utilise la théorie des 5 blessures selon Lise Bourbeau qui permet à la personne de mieux comprendre ses réactions et celles des autres.
J’ai d’autres outils comme le décodage des malaises et des maladies qui s’utilise toujours à travers un dialogue, un échange avec la personne.
Je m’attache aussi à déprogrammer les croyances non bénéfiques toujours en fonction des besoins de la personne.
En résumé, je dispose d’une large palette d’outils comme ceux déjà cités et je les utilise en fonction des besoins et de la problématique profonde de la personne qui vient me voir.


Ces fameuses 5 blessures, quelles sont-elles ?
Il y a dans l’ordre le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison et l’injustice.


Sommes nous tous marqués par ces blessures ?
Oui. Nous avons au minimum 4 blessures voire les 5 mais à des degrés différents.


Entreprendre un travail en venant vous voir est-ce un travail sur le long terme ou une séance suffit-elle ?
Cela dépend. Certaines personnes viennent me voir pour une consultation  uniquement car elles cherchent plutôt un éclairage concernant un sujet précis, ce qui est assez souvent le cas avec un décodage des malaises et des maladies par exemple.
D’autres, qui connaissent déjà Ecoute Ton Corps, viennent me voir  car elles n’arrivent plus à avancer par elles-mêmes. Elles viennent alors épisodiquement.

Une consultation peut parfois suffire à éclairer ce qui bloque.

La majorité des personnes viennent quand même me voir  pour une problématique donnée et je travaille avec elles jusqu’à ce que la problématique soit résolue. Cela peut durer en moyenne 6 mois à raison d’une consultation tous les 15 jours.


Comment se passe une séance ?

La première séance est consacrée à faire connaissance avec la personne et à définir un objectif, ce qu’elle vise. La première séance dure 1h30.
Je propose régulièrement des exercices à appliquer dans sa vie quotidienne afin d’atteindre plus aisément le bien-être recherché, et il m’arrive d’en donner dès la 1ere séance.
Les séances suivantes durent 1h et permettent de poursuivre le travail pour atteindre l’objectif fixé.


Qu’est-ce que le Jeu de la Transformation et comment le pratiquez-vous ?

C’est une autre technique. C’est un outil de développement personnel sous forme de jeu de société. On débute le jeu avec un objectif à atteindre pour transformer ce qui ne va pas.
Au travers du jeu, on apprend à mieux se connaître. Des prises de conscience peuvent se faire,  des blocages peuvent être levés, on se découvre des talents cachés, etc…
Le jeu agit au niveau physique, émotionnel, mental et spirituel et favorise la communication.

Pour ma part, je l’utilise en groupe et en individuel (j’accompagne la personne qui y joue seule, lors de plusieurs consultations).

J’anime uniquement le Jeu de la Transformation. Jamais je ne participe au jeu lui-même. Le fait d’être animatrice certifiée (Innerlinks) me permet d’utiliser les règles avancées.


Vous avez un DESS de psychologie clinique et vous avez suivi d’autres formations.
Quelles sont-elles ?
J’ai suivi une formation d’art-thérapie pendant 2 ans. J’ai également suivi la formation Ecoute Ton Corps ® et celle du Jeu de la Transformation ®.
Actuellement, je commence une formation « Thérapie par le Jeu et la Créativité ® » pour développer principalement mon activité auprès des enfants, mais je peux aussi m’en servir pour les adultes.


Ces formations sont-elles certifiantes ?
Oui, j’ai les attestations de participation et les diplômes.
Actuellement, je suis toujours en lien avec l’école de Lise Bourbeau car j’organise des stages « Ecoute ton corps » sur Strasbourg où une formatrice de l’école vient du Québec pour les animer.


Proposez-vous des stages ?
Pour le moment, j’anime des séances en groupe du Jeu de la Transformation et dans le futur j’aimerais mettre en place des ateliers de développement personnel basés sur le jeu.


En permettant un mieux-être aux personnes qui viennent vous voir, cela vous permet-il de faire un travail sur vous ?
Oui car il y a parfois des mots qui entrent en résonance et qui me permettent de faire des liens avec ma propre histoire et ainsi de mieux me comprendre et mieux comprendre mes proches.


Que faites-vous pour votre bien-être ? Votre hygiène de vie ?
Déjà, je me fais plaisir !! Ca passe par des cours de danse africaine et des cours d’éco-couture, et aussi des soirées entre amis, par des jeux de société (je joue beaucoup !)….
A côté de ça, j’ai une alimentation équilibrée, je mange de bons aliments, bios pour la plupart, et je "chouchoute" l’eau que je bois. Et, c’est toujours par plaisir, j’aime apprécier les différentes saveurs ! Je prends aussi soin de mon corps en utilisant des produits bios.
Enfin, il m’arrive de méditer et je prends régulièrement des temps pour me poser, pour respirer et me centrer.
Pour moi, le bien-être, c’est à tous les niveaux et je m’offre ce bien-être par plaisir, jamais je ne m’oblige à appliquer telle ou telle pratique parce que c’est bon pour la santé, si je le fais c’est parce que j’en ai envie et que je l’apprécie profondément. Ces comportements sont naturels, et, selon moi, en se "reconnectant", en se connectant à nos désirs profonds, nous faisons naturellement ce qui est bon pour nous.


Avez-vous une histoire touchante à nous raconter ? Les personnes rencontrées vous témoignent-elles leur mieux-être ?
Le meilleur retour, c’est quand on me fait part des changements positifs (qui sont parfois radicaux) et toujours libérateurs.
Un jour, une cliente m’a dit qu’elle m’avait ouvert le livre de sa vie, et telle une fée, j’en ai illuminé certains passages. Par cette lumière, la personne devient elle-même sa propre fée pour transformer sa vie et la vivre pleinement.


Avez-vous des passions en dehors de votre travail ?
J’adore jouer. Actuellement, je joue principalement à des jeux de société. Je pratique aussi la danse africaine et l’éco-couture. J’aime bricoler, faire de la couture, de la broderie ou de la peinture.
Je suis très manuelle.
    
Que vous apportent toutes ces activités ?
Une détente, une satisfaction de moi-même, une ouverture et tout simplement un élan vers la vie.


Quelle est votre définition du bonheur ?
Le bonheur, c’est quand on s’aime pleinement et qu’il n’y a pas de jugement. Tout simplement.



Interview réalisée par Isabelle Marquis (Juin 2012)